Recherche

Flux RSS / Syndication

  • Flux RSS des articles

Recommander

Classement du blog Vertivin

Ebuzzing - Top des blogs - Vin

Archives

Mercredi 9 avril 2014 3 09 /04 /Avr /2014 09:28

Le millésime 2002 en Muscadet.

2002 fût marqué par un printemps froid, humide et poussant, un été pluvieux entre le juillet et août : fin juillet 13 jours de pluie consécutifs ont contribué à une bonne pression du mildiou. Les 29-30 août de grosses averses génèrent des démarrages de foyers de pourriture grise. Bref, il ne fallait pas partir en vacances en Bretagne en 2002 (contrairement à l’année qui a suivi). Mais après le 31 août est arrivé un mois de septembre beau, sec et froid engendrant des maturités tardives. Il fallait vendanger tard malgré un ban le 12 septembre, la pluie n’est revenue que début octobre ; ainsi les terroirs tardifs (Gorges, Mouzillon, Vallet) ont été favorisés par rapport aux terroirs précoces (Le Landreau…). L’année a donné des vins aux puissantes acidités (5.8 de moyenne) et un niveau d’alcool moyen.

2002 reste pour de nombreux amateurs, l’un des plus beaux millésimes des années 2000 en Muscadet… comme quoi le Melon de Bourgogne se satisfait bien d’un peu de froid et d’un peu de pluie à partir du moment où il fait beau en septembre.

La dégustation fait certainement apparaître un niveau de vins plus hétérogène que ce que je n’avais imaginé pour lequel la date de vendange et l’effet terroir ont eu beaucoup d’effet. La dégustation s’est déroulée en aveugle, bouteille cachée.

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Alain Olivier, Cuvée Spéciale, 2002

Nez de noisette, d’amande grillée, de fruit cuit. La bouche est à la fois très vive et assez opulente, de beaux amers et quelques tanins de rafles perceptibles en bouche (de la mâche comme disent les gars de Vallet). Bien ++ (A noter aussi du même domaine, un Goulaine qui est très bien sorti collectivement aux dégustations des ambassadeurs)


Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Michel David, Clos du Ferré, 2002

Nez de pomme oxydée, bouche ronde, souple, caramel en finale… Une bouteille fatiguée aujourd’hui… peut-être un problème de bouteille… Ce type de terrain ne semble pas non plus réputé pour ses vins très grandes gardes… bénéfice du doute : à revoir

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Rémi Luneau, Le Grand R de la Grange 2002

Beau nez complexe et patiné d’infusion de plante, de miel, de cire. La bouche est ample, mure et riche malgré une vivacité notable. La rétro-olfaction fait apparaître des notes de fruits cuits assez complexe. Très Bien+ (2 points)

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Michel Libeau et Fils, Domaine de la Landelle, Les Treilles 2002

Nez un peu réduit qui picote un peu le nez, la bouche offre un équilibre tranchant : puissante acidité tartrique et puissant amer : un vin complètement construit sur un équilibre vertical. Plus de gras n’aurait pas nuit mais la longueur en bouche est agréable. Bien +

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Gilbert Bossard, Cuvée Gadaïg 2002

(quelque chose me dit que Gadaïg Bossard est né en 2002). Nez de fruits cuits, de papaye, de fleurs, la bouche ample, mure et tapissante offre aussi une acidité/acidulée très bien intégrée au vin. Très long en bouche sur le plan aromatique : une réussite. Très Bien +/ Très Bien ++ (12 points Vainqueur du  collectif)

 

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine de l’Ecu, Guy Bossard, Expression de Granit 2002

Nez assez atone, léger grillé, bouche ample, assez fluide, un peu monocorde. Un vin qui ne parvient pas à nous convaincre… et j’en suis navré vu le travail et la sueur qu’il y a derrière ce vin. Bien (0 points)

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Benoit Chereau, Tradition des Hauts Halès 2002

Un nez tourbé, fruits cuits, bouche assez ample, chaude, vif en seconde bouche. Assez bien tendue. Bien ++(1 point)

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Domaine des Cognettes, Frères Perraud, Sélection 2002

Nez peu présent, bouche ronde, dodue, finale un peu molle. Pas désagréable mais globalement assez atone… malgré des amers intéressants. Bien (4 points)

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur Lie, Damien Rineau, La tour de Gallus 2002

Nez complexe, intense, marin, salin. Bouche riche et enrobante. Un bel équilibre, une belle tension. Très Bien (8 points)

 

Muscadet de Sèvre et Maine, Bruno Cormerais, Cuvée nature 2002

Nez puissant très aromatique sur la mangue cuite, les fruits de la passion et autres fruits exotiques. La bouche est riche, elle offre presque une impression de légère sucrosité ; de très beaux amers en fion de bouche. Une vendange que l’on imagine évidemment tardive sur un millésime qui le permettait parfaitement. Très Bien ++ (10 points)

 

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine des Cognettes, Frères Perraud, Granit de Clisson 2002

Nez assez fermé, bouche très délicate, épaisse, mure avec une certaine douceur. La tension est légère et fine. Agréable. Très Bien (6 points)

 

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Michel Luneau et Fils, Tradition Stanislas 2002

Nez complexe, grillé, champignon blanc, fruits cuits. La bouche est extrêmement complexe avec une tension qui prend du début de bouche et rallonge loin la finale. Un vin salin, salivant, intense aux amers structurants. Excellent (11 points )

http://www.closdesbourguignons.fr/Image.ashx?IMG=95a5cd1b-8b90-49e2-9545-83c8978b5899

Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine Michel Brégeon 2002

Nez animal, allumette craquée, bouche citronnée très allongée, très citronnée, très verticale, acidulé, assez riche, des tanins de rafles perceptibles. Intéressant mais manquant un peu de cohérence…Un peu dissocié… Notre détecteur à volatile a été dérangé sans que le reste du groupe ne perçoive quoi que ce soit… donc peut être une bouteille qui a évolué moins bien… Très Bien + à mon sens (1 point)

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : Les séances - Communauté : dégustation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 4 avril 2014 5 04 /04 /Avr /2014 14:08

Les camionettes des Languedociens ne vont pas tarder à ronronner suivis demain matin par celles des ligériens. 150 affiches, 3500 flyers, 4 banderolles, des affiches abribus, des articles de presses, des liens Internet, tout a été diffusé... Les joyeux bénévoles vont mettre leur gilets jaunes et leur badges. C'est parti pour un week-end de folie !

 

Ce qu'il faut retenir : c'est au Château de la Frémoire à Vertou Dates : le samedi 5 avril de 14h à 20h au dimanche 6 avril de 10h à 18h.


Tarifs : entrée + verre = 5€

Sandwichs en vente le dimanche.

  

PROGRAMME

 Samedi 5 avril : 14h-20h
• 10h30 et 14h30 visites de la cave expérimentale de l’IFV pour comprendre les expériences oenologiques. Réservation : 02 40 34 76 14 - Événement «Un pays de vigne» organisé par la ville de Vertou.
• 16h00 : visite d’une parcelle de vigne, comprendre la géologie avec une oenologue de la chambre d’agriculture. Réservation : 02 40 34 76 14 - Événement «Un pays de vigne» organisé par la ville de Vertou.
• 17h30 : Petite animation d'accordéon diatonique... on peut danser si on a envie

 

Dimanche 6 avril : 10h-18h
• 11h30 : animation enfant : éveil au goût.
• 14h30 : atelier d’initiation à la dégustation
• 15h30 : animation enfant : éveil au goût
• 16h30 : atelier : apprendre de façon ludique un geste vigneron : le dégorgement (expulser le dépôt d’un vin pétillant sans expulser le reste de la bouteille).

 

VIGNERONS

 

Vignerons de la Loire

 

- Florent Cosme - Vouvray

"Droit, équilibré, très pur" J-E Simond, La Revue des Vins de France special millésime 2012

 

- Xavier Courant - Domaine de l'Oubliée - Bourgueil

"Ses vins livrent un fruit vivant" La Revue des Vins de France février 2014


- Helda Rabaud - Chinon

"La petite dernière qui monte" Philippe Rapiteau : La Pipette aux 4 Vins

 

- Loic Terquem - Domaine de la Folie Lucé - Saumur Champigny

"Gourmand et typé" Jacques Dupont, Le Point special vin 2013


- Aymeric Hilaire - Mélaric - Saumur Puy Notre Dame

"Au fil des millésimes, le style devient plus précis" Bettane et Desseauve 2014


- Julien Braud - Muscadet de Sèvre et Maine

La spéciale découverte exclusive de Vertivin : vous ne serez pas déçu du voyage.

 

- Les Pierres d'Aurèle - Touraine-Chenonceaux

"Leurs vins dans les deux couleurs flamboient" , J-E Simond, La Revue des Vins de France special millésime 2012

 

Vignerons du Languedoc et du Roussillon :

 

 - Guilhem Barré - Cabardès

"Son travail contribue à valoriser l'appellation Cabardès. Bravo!" Jean-Emmanuel Simond La Revue des Vins de France special millésime 2012

 

- Olivier Pascal, Les Terrasses de Gabrielle - Saint Chinian

"Rameutez vos copains et prévoyez large", Bettane et Desseauve 2014

 

- Sylvain Lejeune, Domaine du Sabbat, Côtes du Roussillon

"Ambiance aromatique méditerranéenne affirmée dans un écrin de souplesse. Une réussite." Gilbert et Gaillard 2014


- Eric Soulat, Domaine Taluos - Cabardès

"Ce qui est certain, ici, c'est la capacité à faire du grand vin, inscrivez-vous !" Bettane et Desseauve 2014


- Serge Schwarz et Jean-Pierre Sanson, Villa Tempora - Coteaux du Languedoc Pezenas

"réussite exceptionelle !" La Revue des vins de France, spécial millésime 2011

 

Pour suivre toute l'actualité, la préparation en live, allez sur  Facebook !


Vertivinies2014.jpg


Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : vie de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 30 mars 2014 7 30 /03 /Mars /2014 22:51

Séance Aglianico à Vertivingstone : direction l'Italie du Sud : la Campanie, le Basilicate, les Pouilles et le Molise.
Le moins que l'on puisse dire c'est que nous avons affaire à un cépage original. S'il fallait se prêter au jeu des comparaisons, une certaine analogie avec le Tannat pour sa tannicité et son acidité nous a marqué… Une chose est sûre à l'inverse des Madirans de Montus, la micro-oxygénation n'est pas arrivée dans le Mezzogiorno, nous avons des vins ici sauvages, aux tanins robustes, et d'un tempérament certain… globalement deux écoles se discernent toutefois : une école qui recherche à faire ressortir les particularités du cépage et une autre qui vise à assouplir le cépage dans le chêne… ce qui respecte plus ou moins le cépage…


Campania IGT, Montevretano - Silvia Imperatore 2011
Un nez sur le laurier, l'attaque en bouche donne une sensation légèrement métallique. La bouche est plutôt large et offre un tanin collant un peu rude qui déstabilisera une partie du groupe. Vif. Une rétro-olfaction sur l'artichaut en fin de bouche. Nous retrouvons dans ce vin de caractéristiques essentielles de ce cépage que nous retrouverons dans les prochains vins. Bien ++ (1 point)


Aglianico del Molise DOC, Di Majo Norante, Contado, Reserva 2010
Nez animal, réglisse, pruneau. Bouche puissante, tanin très fin, très bien dessiné. Une jolie finale fraîche. Artichaut en fin de bouche. À moins de 10€ prix caviste, un superbe rapport qualité prix. Très Bien + (1 point)

 

Taurasi DOCG, Colli di Lapio, Vigna Andrea 2008
Nez ouvert, animal, pruneau, métal. L'attaque est douce, peut être très légèrement sucrée et offre une forme de tanin de prunelle. La bouche reste globalement bien enrobante, pleine, amère en fin de bouche. Le tanin est accrocheur. La rétro olfaction est assez complexe et offre de l'amande amère et de l'orange. Un style certainement plus "oxydatif" plus ouvert, plus aromatique, plus civilisé. Très Bien (11 points - Vainqueur du collectif ce soir)


Aglianico del Vulture DOC, Elena Fucci, Titolo 2008 (Magnum)
Nez de réglisse et de cèdre, frais. La bouche offre un tanin trapu, dense très fin et très serré, vif, un amer massif, une finale épicée. Un vin puissant ou tout est concentré depuis les tanins à la vivacité et aux amers. Ambitieux.  Très Bien+ (8 points)

 

http://media2.vinogusto.net/pics/wines/9/8/9/md_389551_98954a27eaf7066693ce66d1dcfa5913.jpg


Aglianico del Vulture DOC, Re Manfredi "Serpara" 2007
Nez très aromatique, prune, toasté. Bouche très sucrée en attaque, bois toasté et assez léger. Un vin certes civilisé, dans un style plus international qui plait au groupe mais la matière se fait malheureusement un peu molle. Bien + (9 points)


Taurasi DOCG, Feudi di San Gregorio, Piano di Montevergine 2007
Nez très boisé, toasté, confiture, confit, rhubarbe confite. Une belle matière en bouche enrobante. Beaucoup de bois encore en bouche... qui offre un tanin de bois un peu sec très persistant. Confit de prune en finale. Jancis Robinson aurait dit "un vin de petit déjeuner" qui offre le toast, le café et la confiture. Dommage car la matière est vraiment très belle. Très Bien (1 point)


Castel del Monte, Tormaresca (Antinori), Bocca di Lupo 2006
Nez de bois évolué, bouche plus souple, amande amère en finale, boisé… je serai incapable de distinguer ce vin d'un merlot sud-africain… un vin agréable mais le cépage et ses particularités ont disparus… Bien ++ (5 points)


Taurasi DOGC, Pietracupa 2005
Arômes de tête, myrtille, frais. L'attaque est vive et tranchante, les tanins agrippeurs, une bouche assez bien texturée toutefois. Très authentique… finale particulièrement vive sur des sensations de bonbon acidulé. Beaucoup de tempérament.  Très Bien + (4 points)

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : Les séances - Communauté : dégustation
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 17 mars 2014 1 17 /03 /Mars /2014 10:14

Il y a quelques places disponibles ce jeudi pour une séance dédiée au cépage rouge Aglianico dans le Mezzogiorno (le midi) Italien.

 

Au programme, quelques Taurasi, Aglianico del Vulture, Aglianico del Molise, Castel del Monte pour une vision large de ce cépage et des usages autour de ce cépage.

 

Prix des places adhérents : 8€ / non adhérent :15€

contactez-moi si vous êtes intéressés

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : Les séances
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 5 mars 2014 3 05 /03 /Mars /2014 22:37

 Les 5 et 6 avril prochains se tiendront notre salon « Les Vertivinies » version 2014 : Nouveaux talent de Loire, Languedoc et Roussillon.

 

Nous manquons encore de bénévoles pour organiser cet événement… nous sommes actuellement 18, il faudrait que nous soyons une trentaine comme l’an dernier pour éviter que tout repose sur les mêmes personnes : nous manquons d’hébergements pour les vignerons, nous manquons de costauds et costaudes pour bouger des tonneaux, des tables et des chaises le vendredi 4 à 17h, nous manquons aussi de beaucoup de bénévoles pour le dimanche après-midi et dimanche soir pour le rangement. Vous pouvez venir vous inscrire sur https://docs.google.com/forms/d/1ZmwuMZ2cdhp44PwVBBqPEDsSkmQpIoYC_Qnrghi4Tew/viewform

 

Pour ceux qui n’auraient pas vu la page dédiée à l’événement, voici tout le programme :

 

Les Vertivinies 2014

Dates : le samedi 5 avril de 14h à 20h au dimanche 6 avril de 10h à 18h

 

Tarifs : entrée + verre = 5€

Sandwichs en vente le dimanche.

  

PROGRAMME

 

 Samedi 5 avril : 14h-20h
• 10h30 et 14h30 visites de la cave expérimentale de l’IFV pour comprendre les expériences oenologiques. Réservation : 02 40 34 76 14 - Événement «Un pays de vigne» organisé par la ville de Vertou.
• 16h00 : visite d’une parcelle de vigne, comprendre la géologie avec une oenologue de la chambre d’agriculture. Réservation : 02 40 34 76 14 - Événement «Un pays de vigne» organisé par la ville de Vertou.
• 17h30 : Petit concert d’accordéon diatonique

 

Dimanche 6 avril : 10h-18h
• 11h30 : animation enfant : éveil au goût.
• 14h30 : atelier d’initiation à la dégustation
• 15h30 : animation enfant : éveil au goût
• 16h30 : atelier : apprendre de façon ludique un geste vigneron : le dégorgement (expulser le dépôt d’un vin pétillant sans expulser le reste de la bouteille).

 

VIGNERONS

 

Vignerons de la Loire

 

- Florent Cosme - Vouvray

"Droit, équilibré, très pur" J-E Simond, La Revue des Vins de France special millésime 2012

 

- Xavier Courant - Domaine de l'Oubliée - Bourgueil

"Ses vins livrent un fruit vivant" La Revue des Vins de France février 2014


- Helda Rabaud - Chinon

"La petite dernière qui monte" Philippe Rapiteau : La Pipette aux 4 Vins

 

- Loic Terquem - Domaine de la Folie Lucé - Saumur Champigny

"Gourmand et typé" Jacques Dupont, Le Point special vin 2013


- Aymeric Hilaire - Mélaric - Saumur Puy Notre Dame

"Au fil des millésimes, le style devient plus précis" Bettane et Desseauve 2014


- Julien Braud - Muscadet de Sèvre et Maine

La spéciale découverte exclusive de Vertivin : vous ne serez pas déçu du voyage.

 

- Les Pierres d'Aurèle - Touraine-Chenonceaux

"Leurs vins dans les deux couleurs flamboient" , J-E Simond, La Revue des Vins de France special millésime 2012

 

Vignerons du Languedoc et du Roussillon :

 

 - Guilhem Barré - Cabardès

"Son travail contribue à valoriser l'appellation Cabardès. Bravo!" Jean-Emmanuel Simond La Revue des Vins de France special millésime 2012

 

- Olivier Pascal, Les Terrasses de Gabrielle - Saint Chinian

"Rameutez vos copains et prévoyez large", Bettane et Desseauve 2014

 

- Sylvain Lejeune, Domaine du Sabbat, Côtes du Roussillon

"Ambiance aromatique méditerranéenne affirmée dans un écrin de souplesse. Une réussite." Gilbert et Gaillard 2014


- Eric Soulat, Domaine Taluos - Cabardès

"Ce qui est certain, ici, c'est la capacité à faire du grand vin, inscrivez-vous !" Bettane et Desseauve 2014


- Serge Schwarz et Jean-Pierre Sanson, Villa Tempora - Coteaux du Languedoc Pezenas

"réussite exceptionelle !" La Revue des vins de France, spécial millésime 2011

 

Pour suivre toute l'actualité, les noms des vignerons invités, inscrivez vous à l'évenement sur Facebook

 

Vertivinies2014

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : vie de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 3 mars 2014 1 03 /03 /Mars /2014 15:08

Romain notre président, est parti par avion, un beau matin au pays des éléphants.

 

Il est parti se marier au son des balafons avec Raïssa, une ravissante ingénieure ivoirienne.

 

« L’Ours sympathique » (copyright Jacques Dupont, Le Point), « le célibataire en tee-shirt» (copyright Gwenaëlle), le cuisinier généreux, le dégustateur de talent, en un mot l’ami est parti faire le tour des rituels interminables d’un mariage ivoirien et de ses centaines d’invités. Notre bourru est parti dégouliner dans une moiteur tropicale à 35° dans un superbe costume alors que tout le monde rêverait d’être en maillot de bain. On attend les photos avec impatience à son retour !

 

Alors voilà, tout cela pour dire que nous souhaitons à Romain et Raïssa plein de bonheurs épicés pour leur nouvelle vie.

RetR.jpg

Si certains d’entre vous voulaient participer à un cadeau à cette occasion, qu’ils n’hésitent pas à me contacter.

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : vie de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 26 février 2014 3 26 /02 /Fév /2014 21:24

14 ans après la création de l'appellation, Vacqueyras apparaît comme une jolie appellation. Avec des rendements de base très faibles (36 hl/ha) et un parcellaire redélimité en 1990, les crus rhôdaniens font figure de sages parmi les AOC. La qualité globale s'en ressent.

Il y a des différences parmi les bouteilles... pas par l'encépagement qui ne varie guère du Grenache- Syrah (parfois un peu de Mourvèdre pour la fantaisie) mais par les vinifications et sans doute les terrains  : puisque trois gros types de terrains coexistent : les terrasses du Riss-Mundel, les sols sabloneux-molassiques et les éboulis marno-calcaires.

 

Nous avions avec nous un joli domaine de Vacqueyras : le domaine de la Ligière, domaine en "biodynamie réaliste" qui nous a accompagné pour cette découverte du vignoble.



Vacqueyras, Perrin et Fils, Les Christins 2011
Nez légèrement boisé, truffé. La bouche offre une attaque souple, ronde, assez vive en finale légèrement chaude mais globalement très propre. Bien++ (4 points)


Vacqueyras, Domaine de la Ligière 2011
Premier nez légèrement réduit puis offre des notes fruitées franche. La bouche est souple, juteuse, viandeuse, sur le fruit gourmand. Bien ++ (4 points)


Vacqueyras, La Monardière, les deux Monardes 2010
Bois légèrement grillé, l'attaque est fraîche, la matière est un peu en retrait, le tanin (tanin de bois) est un peu collant. Un peu décevant mais bon… Bien (6 points)


Vacqueyras, Domaine de la Charbonnière 2010
Premier nez animal, un peu fermé, truffier. La bouche est joliment charnue et le tanin offre une trame assez fine. Ma foi… Très Bien (7 points)


Vacqueyras, Clos des Cazaux, Cuvée des Templiers 2010
Nez légèrement cuit, épicé, fumaison. La bouche est assez enrobée tout en restant fraîche assez légère. Tanin strict, assez persistant mais assez fin. Très Bien (8 points)


Vacqueyras, Domaine de la Ligière, Point G 2010
Nez de fruit cuit, mure cuite très aromatique. Séducteur. La bouche est bien charnue, le tanin est ferme et structuré, il laisse la bouche propre. Joli vin très bien vinifié. Très Bien ++ (21 points - vainqueur du collectif… le domaine étant présent cela n'est pas trop surprenant mais, même en aveugle, je ne suis pas sûr que ce vin ne l'aurait pas quand même emporté)

http://www.gaultmillau.fr/image_cache/A3000/3298/3298_345_300_FSImage_0_14855_66912_B.jpg
Vacqueyras, Roucas Toumba, Les Restanques de Cabassoles 2010
Nez plus volatile, sirop cuit, mure. La bouche est fruitée en attaque, la bouche est très charnue, le tanin fin : un très beau tanin. Superbe bouche. Légère sensation de brettanomyces en finale pourtant pas trop dérangeant. Un vin qui se situe sur la tranche et ne franchit pas la limite. C'est finalement souvent sur cette tranche que se trouvent les beaux vins… Très Bien + (10 points)


Vacqueyras, La Roubine 2009
Compliqué pour la Roubine de suivre après une cuvée d'élite… Fumé léger, légèrement animal, alcool… très chaud en bouche, tanins un peu collant… bouche un peu légère en finale. Fruit cuit mur en rétro olfaction Bien ++.


Vacqueyras, Domaine Santa Duc, les Aubes 2007
 Nez animal, épices, truffe, sous bois. Bouche fruitée, charnue assez chaude mais un ensemble très homogène. Très Bien (4 points)


Vacqueyras, Domaine Montirius, Le Clos 2007
Nez fumé, venaison, croute de brebis. La bouche est stricte, sèche, la trame du tanin est extrêmement serrée et fine. Austère, moins dense, moins chaud que la plupart des vins que nous avons goûté et pourtant comme disais ma voisine, s'il fallait parler de minéralité d'un vin rouge ne serait-ce pas sur ce type de vin ? Très Bien + (16 points)


Vacqueyras, Château des Tours 2006
Je ne sais pas comment ils font, mais quel nez aromatique qui pète le confit de pruneau, la confiture. C'est complexe et très précis. La bouche est charnue, après Montirius, elle fait presque sucrée. La bouche est cuite et gourmande, mure. Tanin ferme et rétro-olfaction aromatique très longue. Très Bien++ (17 points)

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : Les séances - Communauté : dégustation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés