Recherche

Flux RSS / Syndication

  • Flux RSS des articles

Recommander

Classement du blog Vertivin

Ebuzzing - Top des blogs - Vin

Archives

Mardi 26 août 2014 2 26 /08 /Août /2014 17:38

Toutes les personnes qui se sont préinscrites sur le formulaire sont invités à confirmer leur inscription lors de la journée des associations Complexe Sèvre et Maine à Vertou de 9h30 à 16h le dimanche 7 septembre 2014.

Pour ceux qui ne seraient pas encore pré-inscrits (ou qui auraient oublié), Il reste à peine une ou deux places dans les ateliers Vertivingstone, 4 places dans les ateliers Découvertivin et 5 places dans les Ateliers Salivertivin au 25 août 2014.

Les personnes qui viendront en salle Sèvre et Maine le 7 septembre, pourront aussi s'inscrire aux fameux ateliers Libertivin (les préreservations sont impossibles ; toutes les places sont disponibles) : 5 thèmes au programme de cette année : 

- Brunello di Montalcino, l'atelier sur cette prestigieuse appellation toscane sera animé par notre prof d'histoire géo : Grégory Le Roux

- Les accords vins et bûches de Noël : Romain Mayet pour les accords, Stéphane Pasco, notre excellent patissier vertavien au fourneau pour les bûches de Noël.

- Saint Aubin : Philippe Cabaz ne sait pas encore qu'il anime cette session, mais c'est bien lui qui va nous initier à cette appellation bourgignonne et ses prestigieux premiers crus (les fameux Murgers-Dent-de-Chien notamment)

- Châteauneuf-du-Pape : c'est un atelier qui marche toujours bien : Il sera animé cette fois ci par Grégory Le Roux.

- Vignobles oubliés : Frédéric Brégeon de Domus Vinum est spécialisé dans les vignobles oubliés replantés à la force du poignet, les vignobles insolités situés à des endroits inattendus dans tous les recoins de France. Il vous racontera les histoires de ces gens et de ces vignes qui contribuent à la création de ces vins inédits.

http://decanter.media.ipcdigital.co.uk/11150/000001783/4145/NW-FWE-May11-sm-3402.jpg

et n'oubliez pas que ce jeudi 28 août se tient notre soirée d'été dédiée aux Bulles : chacun apporte une bouteille qu'on goûte et qu'on dissèque. 

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : vie de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 8 juillet 2014 2 08 /07 /Juil /2014 21:37

Voilà, Vertivin reprend ses quartiers d'été : après une année bien dense quelques repos bien mérités : Vertivin reprendra ses activités à la rentrée.

 

Les pré-inscriptions restent ouvertes sauf pour l'atelier Vertivinus complet : pour être sûr d'avoir une place dans l'un des ateliers, complétez ce formulaire. Vous trouverez la description des groupes ici . Les groupes seront fermés au fur et à mesure des pré-inscriptions.

 

Le calendrier des séances 2014-2015 est en ligne

Les thèmes des séances de l'année 2014-2015 commencent à se remplir.

 

Nous nous retrouvons à la journée des associations de la ville de Vertou le Dimanche 7 septembre de 9h30 à 16h Complexe Sèvre et Maine à Vertou pour votre inscription définitive.

 

et pour les plus mordus, rendez-vous le jeudi 28 août 2014 à 20h30 à la Frémoire pour une soirée d'été special "Bulles" (chacun apporte une bouteille ; on goûte et on papote)

 

 

http://coastexplorermagazine.com/images/editorials/SCB11_IMG_0571CROP.jpg

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : vie de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 29 juin 2014 7 29 /06 /Juin /2014 19:48

Ce jeudi 5 juillet se tiendra notre traditionnelle journée dédiée aux terroirs du Muscadet. Rendez-vous à tous ceux qui le souhaitent samedi 5 juillet avec un pique nique au Château de la Frémoire à 9h30 pour une journée dans les vignes.

Cette année, nous nous promenerons sur les beaux terroirs de Monnières. Une rencontre avec Julien Braud est aussi prévue sur ses terrains labourés au cheval.

http://mw2.google.com/mw-panoramio/photos/medium/61621355.jpg

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : vie de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 26 juin 2014 4 26 /06 /Juin /2014 20:39

Dernier compte-rendu de la saison pour les coteaux du Loir rouge à Vertivingstone


Rares sont les comptes rendus un peu exhaustifs sur les Jasnières et les Coteaux du Loir… Oh bien sûr plein d'internautes ont beaucoup d'avis sur les domaines "incontournables" des coteaux du Loir… La "référence" couramment admise étant le domaine de Bellivière mais en même temps les internautes spécialistes et cavistes parisiens qui ont plein d'avis sur la question n'ont que trop rarement goûté d'autres Jasnières et coteaux du Loir que celui-ci… (je vais me faire des amis là). Depuis le décès de Pascal Ouvrard, l'ancien caviste de la Chartre sur le Loir, je ne connais pas beaucoup de dégustations comparatives des vins de la région… même si un récent article de Jacques Dupont dans le Point me donne tort. Peut-être s'est il aperçu d'un manque lui aussi.
Alors bien sûr, les coteaux du Loir, c'est avant tout un cépage spécifique et singulier : le Pineau d'Aunis. Un cépage qui stupéfie chaque amateur débutant pour ses puissants arômes de poivre. Un cépage qui me réjouit d'allier sur mes grillades estivales. Un cépage naturellement tannique pour lequel nombre de vignerons choisit de n'embouteiller directement que le vin de goutte pour laisser le vin de presse dans les assemblages du négoce. La question qui se pose à l'amateur c'est de savoir si ce cépage ne donne que le vin peu coloré, poivré, frais, tannique qu'il paraît ou s'il peut être plus que cela…
Merci à Amandine Fresneau qui nous a permis de récupérer des vins de différentes propriétés, car l'approvisionnement en vins des coteaux du Loir est très compliqué : petite production, distribution locale, faibles référencements de cavistes, syndicat des vins minuscule, vins rares dans les maisons des vins de Loire (qui ne vont pas jusqu'à Nantes en tout cas). Une séance très compliquée à organiser… C'est plus facile de faire une séance de dégustation de Pinots Noirs néozélandais.
C'est une dégustation intéressante qui me confirme, plus que je n'aurai imaginé le fait que le pineau d'Aunis ne doit pas être un cépage facile à vinifier : il faut tenir un cap entre oxydation et réduction, entre tanin brutaux et matière légère qui ne semble pas facile.

Coteaux du Loir, Domaine de Cézin (Amandine et Xavier Fresneau), Aunis 2012
Nez de poivre, de framboise et de cannelle. La bouche est assez tendre en attaque, le tanin assez ferme, un peu séchant. Finale acidulée. C'est tout à fait ce que j'attends d'un Pineau d'Aunis pour mes grillades. Bien ++ (3 points)


Coteaux du Loir, Domaine de la Roche Bleue, (Sébastien Cornille), La Guinguette 2011
Nez de poivre teinté de brettanomyces pour lesquels je suis malencontreusement hypersensible… cela ne me dérange pas trop au nez… cela donne un arôme d'"andouille au poivre" assez appètent. La bouche est marquée par un léger CO² (pour protéger une vinif avec peu de SO² sans doute), un peu de sucre résiduel (de levures indigènes qui peinent à aller au bout de la fermentation). Tout cela donne un vin très nature pour lesquels les brettanomyces dominent malheureusement un peu trop la fin de bouche pour être agréable… Moyen + (3 points)
  

Coteaux du Loir, Jean-Marie Renvoisé, Vignes centenaires de pineau d'Aunis 2011
L'étiquette est un peu kitch sur fond de tapisserie de ma grand-mère, mais le vin est doté d'un tempérament singulier : pétrolé, poivré, épicé, bourgeon de cassis, il offre un tanin ferme, un joli jus bien charnu, une rétro-olfaction très pétrolée tendance cuve de fuel comme sur un pinot noir du domaine de la Barbinière en Vendée… un vin encore une fois doté d'un gros tempérament. "think different" Pas mal du tout. Très bien+ (4 points)

2014-06-12-22-16-16.jpg

Coteaux du Loir, Domaine de la Charrière, Joël Gigou 2010
Le nez est très réduit… un carafage devrait s'imposer : le nez n'est pas très agréable à ce jour (herbe terreuse humide, ensilage, chou, étable) qui s'améliore un peu à l'aération. La bouche est poivrée, charnue, assez tendre avec un petit tanin ferme. Jolie bouche mais le nez n'est pas complètement en place… C'est le moins qu'on puisse dire. Bah disons quand même "Très Bien" (6 points).


Coteaux du Loir, Domaine de Bellivière, Rouge Gorge 2010
Léger bois au nez, un nez adouci par le fût qui donne un côté plus "poivre blanc au cépage"  : un nez assez intense, droit bien équilibré. Bouche marquée par un léger gaz carbonique qui n'est pas partie malgré l'élevage en fût. La bouche est bien structurée, le tanin ferme, bouche assez crémeuse et concentrée. Léger tanin de bois (un peu séchant). Moins rigolo et typé "aunis" (un peu masqué par le bois) que les vins précédents mais globalement un très bon vin. Très Bien (7 points - vainqueur du collectif)


 Coteaux du Loir, Bernard Croisard, Vieilles Vignes 2009
Très typé pineau d'Aunis, variétal, poivre puissant, bouche très poivrée très long aromatiquement. La bouche est robuste, le tanin serré puissant, une structure solide ; moins de chair toutefois que les trois vins qui l'ont précédé. Bien++ (5 points)


Coteaux du Loir, Domaine de Maisons Rouges, Benoît Jardin, Alizari 2009
Outch, un peu de bretts au nez, à l'aération encore plus de bretts, léger CO² en bouche; des tanins fermes une jolie matière en bouche, une bouche très fine, très élégante, tanins joliment dessinés. Brett en rétro omniprésente… un jolis jus mais vraiment trop de brettanomyces pour moi : insupportable !  Je suis vraiment déçu parce que je suis un fan d'autres vins du domaine. La gestion des élevages longs sur des millésimes puissants et la problématique de la protection des vins et de l'hygiène du chai nécessaire pour pratiquer les élevages longs : si on ne veut pas trop sulfiter, soit on limite la longueur de l'élevage, soit on frotte pour une hygiène impeccable… enfin c'est ce que je ferai. Bon bref… Moyen/Bien (3 points)


Coteaux du Loir, Bénédicte de Rycke, Tradition 2000
Super surprise que ce 2000 que nous a retrouvé Bénedicte de Rycke dans sa cave. Le nez est poivré, fruité, légèrement pétrolé. Attaque en bouche également légèrement pétrolée, bouche marquée par l'évolution, il a la souplesse de l'âge. Il n'avait sans doute pas nécessairement une très grosse matière originellement. Le tanin de prunelle est encore bien présent : il ne partira plus… un vin qui a assez bien vieillit sans trop de ride. Bien ++ (3 points)

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : Les séances - Communauté : dégustation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 22 juin 2014 7 22 /06 /Juin /2014 20:49

Hello,

 

soirée d'été ce jeudi 26 juin à Vertivin : c'est une séance libre chacun apporte une bouteille, on la goûte et on en discute.

 

rendez-vous jeudi 26 juin au château de la Frémoire à 20h30.

 

Thème de la séance : les vins mutés (Banyuls, Rivesaltes, Porto, Madère, Jérez, Moscatel, Rasteau et j'en passe).

 

à jeudi.

 

http://2.bp.blogspot.com/_Hje2-7qkavI/TSomVUTQsJI/AAAAAAAABjU/KuFEhHeQnKQ/s1600/Santa+Teresa+1796+Solera+Cellar_crop.jpg

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : Les séances
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 18 juin 2014 3 18 /06 /Juin /2014 23:13

Séance "Schistes de Vallet" pour les mordus du groupe Verticadet.

 

La réussite de Clisson, Gorges et les autres crus communaux du Muscadet font des envieux. Vallet, autoproclamée "capitale du Muscadet" aimerait désormais son propre cru communal. Aujourd'hui une meilleure valorisation du Muscadet passe plutôt par les crus communaux. Mais quelle spécificité de terroir et d'usages sur Vallet ? Une partie des terrains de Vallet est déjà concerné par le cru Goulaine : sur schistes également. Quel intérêt de faire un cru de schistes juste à côté de l'autre ? Et bien c'est que ce n'est pas le même schiste ; pas tout à fait le même climat… et de fait vraisemblablement pas les mêmes usages.

Les Schistes de l'est de Vallet offrent un terroir beaucoup plus tardif que ceux de l'Ouest de Vallet : près de 8-10 jours de décalage de maturité. Un décalage qui s'expliquerait à la fois par une présence d'argile plus importante qui ralentirait le stress hydrique mais aussi par une absence de cours et de masse d'eau (Marais, lac, Loire...) qui adoucit le climat dans les autres secteurs du Muscadet : un  microclimat singulier en somme.

DSC02676-copie-1.JPG

Dans les terrains que nous avons vu (Vigne aux Moines à La Chalousière), les milieux de coteaux et même les bas de coteaux sont sensiblement plus intéressants (faible épaisseur de sol) que les hauts. Dès l'entrée de la parcelle, nous sommes frappés par la faiblesse de l'épaisseur du sol. Un terrain qui doit pouvoir envoyer du lourd !

DSC02709.JPG


Une association de vignerons s'est mise en place pour la définition et la promotion d'un cru communal "Vallet" sur ces schistes… aujourd'hui on ne peut pas vraiment parler de cahier des charges (qui serait un peu light pour un cru communal) mais plutôt de premières intentions (10% de pentes minimum, sols "pas trop épais", 18 voire 24 mois d'élevage ….) Mais c'est un début et le cette première définition a toutefois permis d'exclure 5 parcelles sur 25 présentées pour le développement du cru. A ce jour 7-8 vignerons tentent l'aventure. Toutes les étapes de la validation des crus sont encore à construire et la problématique de la jonction entre les schistes de Vallet et ceux de Goulaine risque de ne pas manquer de  piquant : où s'arrête un cru et où l'autre commence en l'absence de faille géologique. La deuxième problématique sera de tenter de délimiter la zone "Vallet" au sud de Vallet dans la mesure ou gabbro et micaschistes sont fortement entremélés pour former une sorte mélange de gabbro altéré à micas : la délimitation risque de faire grincer des dents.

Il ne faudrait pas non plus que de vielles querelles de villages s'en mèlent (résistances à faire du Mouzillon-Tillières sur la commune de Vallet ou du Vallet sur la commune de Mouzillon), sinon le projet manquera singulièrement de lisibilité tant pour les consommateurs que pour les autorités en charge des délimitations.

La dégustation concerne des vins situés sur cette zone de Schiste à l'est de Vallet, jusqu'à la Regrippière… certains font partie de la démarche de crus, d'autre non, d'autres sont antérieurs. La dégustation nous a fait découvrir globalement de jolis vins… dont un particulièrement soufflant. Même si l'hétérogénéité des vinifications n'aide pas à aujourd'hui à nous éclairer sur la spécificité du terroir.

 

Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Roger Boisdron, Domaine du Moulin,  2013

Ça doit bien être le 136e Muscadet qui porte le nom du "Domaine du Moulin". Les profs de marketings apprécieront. Bref, peu importe le moulin, celui-ci c'est un bon vin : un nez fruité, citron, élégant, pimpant, notes de blé mur, bouche souple et vive. Très joli Muscadet sur un millésime vraiment pas facile. Bien ++


 Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine de la Chalousière, Michel Petiteau 2012

Nez très extressif, très thiolé : exotique, fruits de la passion, mangue. La bouche est assez grasse, de beaux amers, finale exotique. Très Bien


Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Domaine de la Touche, Léon Boullaud 2012

Nez plus fermentaire, réduit, légère sensation de sucrosité. Âpre vif. Moyen/Bien


Muscadet de Sèvre et Maine, Domaine des Tilleuls, Dominique Roussin, Les quatre Chanteaux Vielles Vignes 2010

Nez plus végétal, lierre, légèrement fruité. Bouche un peu brouillonne, légèrement beurrée (malo ?) amers; peu vif. Pas très cohérent avec les autres vins goûtés. Bien


Muscadet de Sèvre et Maine, Château de la Ragotière, Les Frères Couillaud, "M" 2010

On passe dans la catégorie du dessus avec un vin d'un nez précis, assez discret. Une belle bouche grasse, tendue, saline, top. Très Bien + / Très Bien ++


Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Château de Fromenteau, Christian Braud 2010

Nez très réducteur, peu expressif, "mineral reduit assez simple". Très jolie bouche vive, acidulée. Très élégante. La bouche est d'un niveau bien supérieure au nez. Bien ++


Muscadet de Sèvre et Maine, Michel Petiteau, Vallet 2009

Réducteur et qui picote légèrement le nez, notes exotiques. Bouche épaisse, élégante, de beaux amers, une belle structure, finale salivante et acidulée. Très Bien +


Muscadet de Sèvre et Maine, Roger Boisdron, Vallet 2009

Nez vanillé, bourbon, bouche grasse, assez exotique; moins tendue que le précédent vin mais très long aromatiquement. Léger tanin et légère mâche. Très Bien +


Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Château de Fromenteau 2007

Bouchonné


Muscadet de Sèvre et Maine, La Ferté, Jérome et Rémi Sécher 1996

1er nez légèrement animal, puis à l'aération, ananas, frais, menthé. Bouche cirée élégante, très très bien tendue. Complexe, exotique et ananas en rétro olfaction. Une bouche vraiment en tout point remarquable sur un millésime pas nécessairement évident dans d'autres coins du Muscadet c'est tout bonnement Très Bien ++ /Excellent


Muscadet de Sèvre et Maine sur lie, Château de la Ragotière 1989

Nez légerement médicinal, herbes aromatiques, fruité, pêche. La bouche est large épaisse bien tendue. Très joliment acidulée. Fruité tendu. Superbe. Très Bien ++

 

Je connaissais déjà la valeur de vignerons comme les Frères Couillaud, Jérome Sécher ou Roger Boisdron. Ja dégustation a permis de mettre en valeur les vins de Michel Petiteau sur cette sacrée parcelle que nous avons visité que je ne connaissais pas et qui méritent qu'on s'y attardent.

 

DSC02702.JPG Troupe de dégustateurs en quête du lien qui unit le vin et le terroir, en quête simplement d'une lecture des terroirs des muscadets (mais il parait que cela n'intéresse pas les gens disent les professionnels du tourisme)

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : Les séances - Communauté : dégustation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 16 juin 2014 1 16 /06 /Juin /2014 12:09

Si vous vous demandiez ce qu'est devenue Valérie Suteau, ancienne administratrice de Vertivin et aide de camp précieuse dans la récupération des vins des séances ; et bien elle est devenue caviste... sisi .

Vous pouvez la retrouver cet été entre deux bronzages à la Réserve 6 Rue Piet, 85330 Noirmoutier-en-l'Île. 

 

Sans-titre1.JPG

Par Jocelyn GOMBAULT - Publié dans : vie de l'association
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés